Logo-orizzontale

ex Convento di San Francesco (Certosa 1515)

Diocesi di Susa ( sec. XVI )

L'ex Convento di San Francesco, oggi Certosa 1515, conserva nella chiesa conventuale tracce dell'antica decorazione ad affresco risalente al XVI secolo

Lire tout

Abbayes et Monastères

Abbazie_e_monasteri

Abbaye, dérive du latin tardif abbatia (de abbas, -atis 'abate') et indique aussi bien un monastère sui iuris, c'est-à-dire autonome, avec une autorité juridique, des statuts collégiaux et capitulaires sous la direction d'un supérieur élu, qu'un complexe d'édifices de claustration et des bâtiments annexes dans lesquels vit une communauté religieuse monastique.
Par communauté religieuse et complexe architectural, il faut entendre l'abbaye non seulement comme un ensemble d'édifices habités par des moines mais aussi comme le résultat de constructions réalisées par ces derniers et qui sont l'expression de modes de vie et de pensées spécifiques.
Monastère est un édifice (ou une série d'édifices) où vit une communauté de moines ou de religieuses. Son origine date de l'époque des premières persécutions contre les Chrétiens. Les monastères ne constituent pas un ordre religieux: chacun d'eux peut former une communauté ou bien faire partie de confédérations qui les coordonnent et garantissent un secours mutuel. Monastère n'est pas synonyme de couvent. Ce dernier est un complexe destiné à accueillir des communautés religieuses, né avec l'apparition des ordres mendiants et dont les adhérents s'appellent “frères” ou “sœurs”. Pendant plusieurs siècles, le monastère a constitué une petite ville tendant à l'autosuffisance économique. Les moines vivaient une vie de prières et de travail, souvent manuel, avec des variations importantes selon la période historique, l'ordre et la règle de référence, la région d'appartenance.

Filtrer les résultats

Effacer le contenu

© 2013 2022 cittaecattedrali.it - Applicazione web e design Showbyte srl - Informativa privacy