Logo-orizzontale
Facebook Share Twitter Tweet il mio itinerario ?

Cathédrale de Biella

Diocesi di Biella ( sec. III; XVIII; XIX )

Piazza Duomo, Biella, Italia ‎

Le 20 mars 1402 débuta la reconstruction de l'église sur le site d’une ancienne, d'époque médiévale, sous la direction de mastro Giovanni Borri. Il s'agit de la cathédrale actuelle bâtie vers l'an mille et reconstruite à partir de 1402.
L'église médiévale, construite probablement avant la fondation de la Commune, avait été érigée au même emplacement que celle d'aujourd'hui mais ses dimensions étaient plus modestes. Il ne reste d'elle que quelques chapiteaux en pierre qui ont été réutilisés lors de la reconstruction de 1402 pour décorer les demi-colonnes du Chœur et les dernières arcades des bas- côtés.
La reconstruction s'acheva après 1402 mais il a fallu plus d'un siècle supplémentaire pour terminer les travaux de finitions et d'embellissements.
Le plus vieux témoignage de la reconstruction de l'église nous est donné par l'inscription lapidaire verte scellée aujourd'hui près de la porte gauche de la façade et qui nous rappelle la date du début des travaux dirigés par mastro Giovanni Bori. L'église fut ensuite agrandie aux XVIIIe et XIXe siècles par volonté royale afin que l'église soit plus représentative de son nouveau rôle de cathédrale dès lors que Biella était devenue diocèse. Il ne reste plus aucune trace des anciennes chapelles de l'église avant son élévation au rang de cathédrale. Les travaux d'agrandissement ont été confiés à l'architecte-ingénieur Ignazio Giulio de Turin par le roi Charles- Emmanuel II qui les avait commandés.
Un rapport minutieux de l'architecte Giulio offre une description de l'ancienne église avec des détails jusqu'alors inconnus, il décrit également avec précision les interventions prévues dans son projet.
Mais de ce projet, ne seront effectivement réalisés que: l'ouverture des fenêtres ovales le long de l'église, le réajustement du sol des deux nefs, la grande sacristie, la salle capitulaire, l'agrandissement des transepts dans les deux chapelles de l'Epiphanie et du Très Saint Sacrement.
Monseigneur Canaveri consacra l'église le 16 juin 1802, en pleine période de domination napoléonienne. Les événements qui ont amené la chute du royaume piémontais et l'installation du régime napoléonien ont contribué à arrêter la ferveur qui avait été mise à agrandir et embellir la cathédrale.
Après la disparition de l'architecte Ignazio Giulio vers 1817, c'est l'architecte Nicola Martiniano Tarino qui prendra la direction des travaux de la cathédrale.
L'intervention la plus ambitieuse a consisté dans l'allongement des trois nefs de l'église mais d'importants travaux ont aussi concerné la construction d'une nouvelle façade et d'un vaste portique selon un projet de l'architecte de Biella, Felice Marandono.
Ce dernier propose une architecture éclectique à travers un langage néo-gothique enrichi d'éléments néo-classiques et d'inspiration égyptienne.
En 1926, une dernière phase de rénovation de la cathédrale et du clocher sont venus s'inscrire sur les précédentes. Les travaux d'agrandissement des XVIIIe et XIXe siècles suivis des restaurations du XXe ont contribué à donner à la cathédrale de Biella son identité complexe et son aspect stratifié.

Dédiée au saint-patron de Biella, San Stefano, l'église fut construite, comme expression véritable de la communauté, à partir de 1402 pour honorer un vœu fait par la population à la Madonna di Oropa lors d'une épidémie de peste en 1399.
La raison de son édification explique l'ancien nom de Santa Maria in Piano qui le distinguait de l'église de Oropa, autrefois appelée Santa Maria in Montibus.
Erigée à côté de l'ancienne église capitulaire de San Stefano (démolie en 1872), elle devint cathédrale en 1772 quand Biella fut élevée au rang d'évêché et elle connut à partir de cette date de nombreux agrandissements parmi lesquels l'élargissement du côté nord et l'ajout d'un portique à la façade néo-gothique réalisée par Felice Marandono en 1826.
L'intérieur au plan en forme de croix latine est divisé en trois nefs, délimitées par des piliers cruciformes. Il résulte surtout des remaniements des XVIIIe et XIXe siècles mais il existe encore de nombreuses traces des époques plus anciennes. La décoration en style néo-gothique monochrome, de forte inspiration janséniste, appartient à deux moments distincts: le premier concerne les peintures du Chœur (1784) et celles de la partie droite du presbytérium (1795) exécutées par Giovannino Galliari et Pietro Fea; le second( entre 1811 et 1826) a intéressé le reste et a impliqué plusieurs artistes comme Fabrizio Sevesi, Francesco Gonin ou encore Luigi Vacca.
Au milieu de l'abside: la grande Assunzione della Vergine du peintre Carlo Cogrossi (1784).
A gauche de la porte qui donne sur le côté nord, dans la petite salle appelée erronément Delle Corporazioni, on pénètre dans un espace qui correspond à l'ancienne entrée latérale de l'église. A côté de cette porte surmontée d'une fresque du XVe siècle représentant une Madonna in trono con il Bambino, on note un rare exemple de la représentation du Cristo della Domenica (Le Christ du dimanche) datant de 1470 environ. Il s'agit d'un type d'iconographie d'une pratique populaire pratiquement disparue en Italie parce qu'interdite par le Concile de Trente. Le Christ y est représenté en homme des douleurs, assailli par les outils: placé à l'extérieur de l'édifice, le Christ du Dimanche était un avertissement destiné aux fidèles afin qu'ils sanctifient les fêtes et abandonnent leurs occupations habituelles un jour par semaine.

Liens externes
Approfondissements
Lun-Sab 07:00 - 12:00 15:00 - 19:00
Dom 07:30 - 12:30 15:00 - 19:00

Le site pourra être visité durant l'horaire indiqué sauf en cas de célébrations liturgiques

Lun-Ven 07:30 18:15
Sab 07:30 18:00
Dom 09:00 10:15 11:30 18:00

Infos

cathédrale
Cattedrale di Biella
diocèses
Biella
type d'édifices
Cattedrali
adresse
Piazza Duomo, Biella, Italia ‎
tél
015-23521

Services

accessibilité
si
accueil
true
didactique
inconnu
accompagnement
true
bookshop
true
restauration
true

© 2013 cittaecattedrali.it - Applicazione web e design Showbyte srl