Logo-orizzontale
Icon-chiese-a-porte-aperte Chiese a porte aperte Facebook Share Twitter Tweet il mio itinerario ?

Cathédrale de Maria Vergine Assunta

Diocesi di Saluzzo ( sec. XV )

Piazza Garibaldi, 1 - 12037 Saluzzo (CN)

Les premières traces de l'existence de la piève de Santa Maria remontent à 1175, elle était construite dans une plaine, hors les murs. Elle devint Collégiale en 1483 mais il a fallu attendre 1491 pour que des travaux de rénovation soient engagés, travaux rendus d'autant plus nécessaires que l'édifice avait alors assumé un rôle de prestige auprès de la population et, plus généralement, dans tout le marquisat de Saluces. Les travaux furent achevés en 1501 et la diocèse de Saluces fut érigée le 20 octobre 1511, c'était le couronnement de la politique religieuse entreprise par les Marquis soutenus, à Rome, par les papes Sixte IV et Jules II de la Rovere. Si les chefs-d’œuvre du début du XVe siècle exécutés par Hans Clemer, Aimo et Balzano Volpi ou les Sanmicheli méritent notre attention, ce sont ceux du calibre du retable de l'Adoration des bergers réalisé par Sebastiano Ricci qui représente le mieux le souci constant de rénovation de la cathédrale. L'intérieur avec ses trois nefs imposantes et ses voûtes d'arête présente une décoration néogothique omniprésente réalisée entre 1850 et 1856 par les peintre de Saluces, Luigi et Francesco Gauteri qui rendent ainsi hommage au style figuratif flamboyant qui prédomine sur les chantiers entrepris par la cour des Savoie à cette époque. Le maître-autel réalisé entre 1721 et 1724 sur initiative de l'évêque Morozzo, est ainsi décoré de onze statues en faux marbre, par le sculpteur Plura.

Le majestueux crucifix en bois accroché à l'arc triomphal du presbytérium surélevé et séparé de la nef par un chancel est le seul témoignage de la décoration de la piève de Santa Maria qui nous soit parvenu. Il est attribué au sculpteur sur bois, Baldino da Surso.
Le long de la nef gauche, se trouve la chapelle du Santissimo Sacramento, voulue par Monseigneur Morozzo en 1700; le monument funéraire réalisé par le sculpteur Carlo Tantardini lui est dédié. La chapelle a été restaurée en 1862 à partir d'un dessin d'Edoardo Arborio Mella, elle abrite aujourd'hui le poliptyque des Marquis de Saluces. Une seconde chapelle s'ouvre à l'intérieur, celle des Reliques. Selon un texte de 1729, le crâne et certaines parties du corps de San Chiaffredo, saint-patron du Marquisat puis de la diocèse, étaient conservés auprès de l'autel du Santissimo Sacramento. En 1642, le crâne fut transféré à la cathédrale de Revello pour revenir à nouveau à Saluces où il est aujourd'hui conservé dans un prestigieux reliquaire réalisé par l'orfèvre Antonio Benedetto Caire et exposé à la dévotion des fidèles lors de la fête patronale, le premier dimanche de septembre, ou en cas de calamité majeure. La vénération pour les saints Chiaffredo et Costanzo s'est implantée sur le territoire de Saluces dès le Moyen- Age. Selon la tradition, les deux martyrs, soldats de la Légion Thébaine qui avaient échappé au massacre de Agaune (aujourd'hui Saint- Maurice) au IIIe siècle ap. J.-C., s'étaient réfugiés dans les vallées de Saluces et y avaient prêché l'évangile. L'empereur Dioclétien avaient alors envoyé des tueurs qui les trucidèrent, à Crissolo pour Chiaffredo et à l'embouchure de la vallée Maira pour Costanzo, là où aujourd'hui se trouve San Costanzo al Monte.

Liens externes
Approfondissements
Lun-Sab 07:00 - 11:30 15:30 - 19:00
Dom 07:00 - 12:30 15:30 - 19:30

Le site pourra être visité durant l'horaire indiqué sauf en cas de célébrations liturgiques

Infos

cathédrale
Cattedrale di Saluzzo
diocèses
Saluzzo
type d'édifices
Cattedrali
adresse
Piazza Garibaldi, 1 - 12037 Saluzzo (CN)
tél
0175 42962
web
www.diocesisaluzzo.it

Services

accessibilité
si
accueil
true
didactique
inconnu
accompagnement
inconnu
bookshop
inconnu
restauration
inconnu

© 2013 2017 cittaecattedrali.it - Applicazione web e design Showbyte srl