Logo-orizzontale
Facebook Share Twitter Tweet il mio itinerario ?

Cathédrale de San Giovanni Battista

Diocesi di Torino ( sec. IV; XVII )

Piazza San Giovanni - 10100 Torino

La construction de l'édifice, attribuée à l'évêque Massimo, remonte à la fin du IVe siècle et au début du Ve. Le projet prévoyait de réunir trois basiliques chrétiennes contiguës et communicantes. En 1470, un campanile a été construit à côté de la basilique du Sauveur par volonté de l'évêque Jean Compeys d'Annecy. Son blason est encore visible sur une des façades du campanile. En 1490, le cardinal Domenico della Rovere, de la famille des seigneurs de Vinovo, alors devenu évêque de Turin, donna l'ordre de démolir les trois vieilles basiliques pour construire un nouvel édifice. Le projet fut confié à l'architecte et sculpteur Amedeo da Settignano qui réalisa une église aux formes géométriques limpides avec un plan en forme de croix latine et trois nefs séparées entre elles par des piliers et entièrement couverte de voûtes. A la croisée de la nef et du transept, une coupole octogonale fut construite. Sur les bas-côtés ,des chapelles furent réalisées dans l'épaisseur des murs; elles alternent des formes octogonales et en demi- cercle. Le revêtement de l'église provient des carrières de pierre de Bussoleno, ce qui lui confère cette couleur claire qui la distingue nettement des autres édifices de la ville. C'est en 1668 qu'eut lieu l'intervention la plus importante pour la cathédrale après la construction en elle- même. Guarino Guarini fut chargé de réaliser la chapelle du Saint Suaire destinée à accueillir et protéger la relique sacrée. La chapelle de forme circulaire est surélevée et présente, entre de puissants arceaux qui le soutiennent, un tambour à son tour surmonté d'une voute conique ajourée formée d'un système d'arceaux s'appuyant les uns sur les autres pour finir par un pinacle avec une petite coupole. Au XIXe siècle, Charles Albert de Savoie voulut que soient placés au pied de la chapelle, les monuments funèbres de quatre de ses ancêtres. Au centre de la chapelle se trouve la précieuse “macchina d'altare”, l'autel qui abrite la fameuse relique.

Une grande façade en marbre blanc nous accueille dans cette cathédrale à trois nefs. La nef droite possède six chapelles. La première, celle de la Madonna Grande, remonte à la première moitié du XVe siècle, les deux suivantes (San Gioachino et Sant'Anna) ont été réalisées en 1863 par Tamone. La quatrième est la chapelle de la Nativité, son autel est en simple bois sculpté mais l'effet est agréable. De chaque côté, se trouvent les mausolées en marbre des archevêques de Turin en place entre 1642 et 1689. Avant d'arriver à la cinquième chapelle, on notera la sépulture du cardinal Giuseppe Gamba, archevêque de Turin dans les années 20. La dernière chapelle est dédiée à saint Jean-Baptiste qu'on reconnait sur l'icône peinte par Morgari en 1862. On accède au presbytérium sous la coupole octogonale qui illumine le transept, par quatre marches qui envahissent la nef principale, après l'arc triomphal. Le mobilier est composé des principaux objets liturgiques exécutés en bronze par le sculpteur Mario Rudello et consacrés au culte le 14 novembre 2004 par le cardinal Severino Poletto. Il s'agit d'un autel en marbre de Vérone, de l'ambon et du pupitre épiscopal. La nef gauche présente immédiatement un autel dédié à San Luca, datant de la moitié du XIXe, il est décoré en style néoclassique. Suit la chapelle de la Résurrection décorée en marbre blanc en 1727, on peut y voir la peinture sur bois réalisée par Giacomo Rossignolo en 1575. La toile de la troisième chapelle dédiée aux saints Hyppolite et Cassian est du peintre Caravoglia. La quatrième chapelle financée par la corporation des forgerons et des orfèvres contient une toile représentant Sant'Egidio Vescovo. La chapelle suivante (San Massimo et San Antonio) est enrichie d'une icône peinte vers la moitié du XVIIe siècle par Casella de Lugano lequel a également réalisé les deux fresques latérales représentant San Giovanni Evangelista et San Giovenale. La dernière chapelle de cette nef contient le Baptistère réalisé en style néoclassique en 1852 et protégé par une grille en fer datant de 1630.

Liens externes
Approfondissements
Lun-Sab 09:00 - 12:30 15:00 - 19:00
Dom 08:00 - 12:30 15:00 - 19:00

Le site pourra être visité durant l'horaire indiqué sauf en cas de célébrations liturgiques

Lun-Ven 18:00
Sab -
Dom 09:00 18:00

Infos

cathédrale
Cattedrale di Torino
diocèses
Torino
type d'édifices
Cattedrali
adresse
Piazza San Giovanni - 10100 Torino
tél
011.4361540
email
info@duomoditorino.it

Services

accessibilité
si
accueil
inconnu
didactique
inconnu
accompagnement
true
bookshop
inconnu
restauration
inconnu

© 2013 2017 cittaecattedrali.it - Applicazione web e design Showbyte srl